Ne me spoile pas !

Il y a un peu plus d’un mois, alors qu’un débat déchainé animait le service où je travaille, je me décida d’écrire au dictionnaire de l’académie française.

En effet, le sujet du conflit était pour le moins grave, et mettait en danger la cohésion du service s’il n’était pas tranché rapidement.

Voici donc ma question :

Bonjour,
Le terme “spoiler”  est traduit de plus en plus souvent par “divulgacher”.
L’académie autorise-t-elle l’usage de ce terme canadien ?

Je reçus, quelques heures plus tard, la réponse suivante :

Monsieur,
Le terme n’est pas validé par l’Académie. La langue française a un joli verbe, un peu oublié, équivalent de cet anglicisme à la mode, éventer, et un autre de la langue courante, révéler (la fin d’un film, d’un livre…)
Cordialement,

Voilà, le débat fut tranché. Et depuis, dans mon service, nous ne disons plus “ne me spoile pas la suite” mais ne “m’évente pas la suite”.

C’est plus classe, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.